Un peu plus d’ouest dans notre cap …

Un peu plus d’ouest dans notre cap …

Après une sympathique remontée de l’arc Antillais via la Guadeloupe, pour un bon carénage et la « so chic » Antigua, par curiosité, nos équipiers ont bien embarqué sur l’île de St Martin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DSCN0791-001

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De là, nous devions sagement rentrer « à la maison », cap à l’est …

C’était sans compter sur les aléas de la vie sur un navire qui servit à faire du fret, en Europe comme ailleurs.

  • Dites, j’ai 2 bonnes tonnes de cacao certifié bio à charger en République Dominicaine puis à ramener en France, ça vous dirait d’affréter Leenan Head à cette occasion ?

    Fit Guillaume de TOWT à Manu.

Et voilà comment lorsque l’on devait « rentrer » vers l’est, on met encore un peu plus d’ouest dans son cap … pour arriver dans le port de Boca Chica, son lagon turquoise, ses méandres administratifs …

DSCN0880

DSCN0887

C’est qu’arrivée ici, Cuba n’est pas bien loin et que l’ambiance envoutante des caraïbes hispanophones vous attire au rythme de la musique latino qui joue partout ici …

L’Amérique centrale, ses merveilles de la nature, la richesse de sa culture, de son histoire, ne sont qu’à quelques jours de mer …

Mais ne nous emballons pas, pas cette fois-ci en tous cas, disons que ce n’est que partie remise !

Les 2 tonnes de cacao chargées hier au port de commerce, nous nous apprêtons à appareiller pour, c’est promis, bien rentrer en Europe cette fois, via les Açores.

DSCN0933

 

DSCN0958

Cap au nord-est donc …

Poisson ou dauphin d’avril ?

Poisson ou dauphin d’avril ?

Effectivement déménager d’un bateau de série comme notre bon vieux mélody, « Maya »construit en 1977 qui nous a vaillamment conduit de Lorient aux Antilles et emménager à bord de » Leenan Head » un harenguier des îles Shetlands construit en écosse en 1906, pour un retour dans l’autre sens, ça dépayse !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cela faisait au moins 10 jours que nous avions emménagé à bord de Leenan Head mais toujours pas navigué avec …

Il a fallu tout d’abord s’apprivoiser puis affronter le long, très long, parcours administratif et autre déboires avec TOUTE la vilaine paperasse …

Manu arpentant le pont, scrutant le gréement, explorant les fonds et faisant en sorte que tout soit prêt pour le jour J …

La plus capricieuse à embarquer, ce fut l’annexe … dur pour la demoiselle de quitter Grande Anse, ses eaux chaudes et transparentes, ses tortues et poissons multicolores.

La drisse de grand voile, la bastaque tribord et nos huit bras ce sont mis à l’ouvrage l’expatriant de son paradis aquatique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons alors découvert tout un petit écosystème fort sympathique et varié qui s’était approprié les lieux sous la coque depuis près de 3 mois d’escale … crevettes, anatifes, crabes, vers marins, anémones etc … formant une jolie mosaïque de formes et de textures plus ou moins appétissante !

 

Et puis il y’a quelques jours, par un 1er avril de l’an 2017, Leenan Head et son équipage ont enfin appareillé de Grande Anse en Martinique, cap au nord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beau temps, belle mer, 10 à 15 nœuds de vent à la sortie du mouillage, les dauphins jouant à l’étrave puis une arrivée pile pour le couché de soleil devant le joli village de Saint Pierre, au pieds de la montagne Pelée, décoiffée pour l’occasion !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Non, ce n’était pas une blague douteuse … on aurait pu penser qu’appareiller un premier avril, ce serait pire que passer sous une échelle un vendredi treize … mais non, un temps de vahiné, un capitaine ému mais concentré, un équipage ultra motivé et les dauphins pour escorte !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bientôt, la Dominique puis les Saintes, la Guadeloupe … un peu plus au nord …